Revue de la prestidigitation – Magazine spécialisé en magie

27 septembre 2018
27 septembre 2018 Tom Le Magicien

Revue de la prestidigitation – Magazine spécialisé en magie

Revue de la prestidigitation hollywood

Rencontre avec

TOM LE MAGICIEN

Ce jeune illusionniste français a participé cet été aux WCOPA (World Championships of Performing Art), où il est arrivé en demi-finale.

Propos recueillis par Hervé Troccaz

 

Comment avez-vous découvert la magie ? Comment êtes-vous devenu magicien professionnel ?

Tom Le Magicien : J’ai découvert l’univers de la prestidigitation lorsqu’un magicien est intervenu dans mon lycée, voilà dix ans. Au-delà des tours de magie réalisés, je me souviens surtout de m’être foncièrement amusé, de l’ambiance conviviale que l’illusionniste avait réussi à instaurer. J’étais ressorti de cette séance plein d’énergie ! Après mon bac, je suis parti aux États-Unis à Portland et Boston, pour développer ma magie en anglais. Puis j’ai suivi des études dans l’événementiel et le marketing et travaillé dans diverses agences évènementielles lilloises et parisiennes. Au départ, j’avais un pro- fil « événementiel », et je ne pensais pas pouvoir vivre de ma passion. Puis, lorsque j’ai constaté que je réalisais près de trois prestations par semaine, j’ai fondé ma société, avec pour ambition de pratiquer de la magie corporate, pour les entreprises. Aujourd’hui, je suis un magicien évènementiel. J’ai créé mon EURL et j’interviens partout en France. Je suis également retourné aux États-Unis pour m’améliorer en anglais, en me produisant dans des Comedy club à New York, Washington et Miami. Je suis énormément influencé par les États-Unis et les magiciens américains.

Quels sont justement les grands professionnels que vous admirez ?

Tom Le Magicien : J’adore Oz Pearlman, David William- son, et David Copperfield pour l’ensemble de sa carrière.

Qu’est-ce qui vous attire dans leur approche ?

Tom Le Magicien : J’adore leur conception de la magie. Ils arrivent à créer de formidables émotions, de fortes réactions chez les spectateurs. De manière générale, j’adore la culture américaine et anglaise. Je me sens très proche de leur univers ! Mon but ultime est de vivre aux États-Unis !

Vous avez donc participé aux WCOPA (World Championships of Performing Art). Comment avezvous entendu parler de cette com- pétition ?

Tom Le Magicien : J’ai vu une annonce partagée sur Internet, et j’ai décidé d’envoyer un mail. J’ai alors été accepté au casting. C’était une formidable opportunité car, si j’avais déjà présenté ma magie à New York, je ne m’étais jamais produit à Hollywood. J’ai considéré que c’était un excellent projet.

Quelles étapes avez-vous franchies avant de pouvoir participer à ce concours ?

Tom Le Magicien : J’ai reçu un document de la production, que j’ai rempli en y ajoutant mon passage TV à Miami (sûrement un plus pour mon dossier). Puis, j’ai été convoqué pour un premier casting à Paris. Trois semaines plus tard, j’ai participé à un second casting, cette fois en présence de nombreuses personnalités, comme Alex Goude et Maxime Guény. J’ai présenté de la ma- gie iPad sur scène. C’était un premier pas dans l’aventure, et j’ai eu la chance que ma prestation leur plaise. Ils ont été séduits par ma personnalité, mon approche et ma magie digitale et interactive. J’avais de grandes contraintes, puisque j’avais moins d’une minute pour convaincre le jury. J’ai alors été accepté et j’ai intégré la sélection française.

Comment avez-vous vécu votre participation aux WCOPA (World Championships of Performing Art) ?

Tom Le Magicien : Nous étions une équipe de 30 artistes français, dans des disciplines diverses et variées. Je ne me sentais pas tout seul, car nous partagions le même objectif et la même énergie

pour aller le plus loin possible. Nous étions très proches. Au total, près de 60 nationalités étaient représentées. C’était, humainement parlant, très fort ! Nous avons travaillé un numéro de groupe, avec une chorégraphie. La France a remporté la médaille d’or pour ce numéro. En parallèle, nous avons eu la chance d’assister à des master class qui ont été très instructives pour comprendre l’industrie américaine !

Comment s’est déroulée la compétition ?

Tom Le Magicien : Chaque matin, nous recevions une liste avec un ordre de passage. Il y avait de nombreuses disciplines représentées, du chant, à la danse, du cirque à la magie visuelle en passant par le trapèze, etc. J’avais, là encore, une minute pour présenter mon numéro. Il y avait plusieurs catégories qui me correspondaient : Ground Open under 3 props, Ground over 3 props and Fire. Soit un numéro avec moins de trois objets, un numéro avec plus de trois objets et enfin un tour comprenant du feu. C’était l’occasion de présenter des choses très différentes. J’ai franchi diverses étapes jusqu’à la demi-finale, où j’ai présenté le numéro qui avait le plus séduit le jury : la magie iPad. Quel bilan tirez-vous de cette expérience ?

Hollywood - Tom Le Magicien

Hollywood – Tom Le Magicien

Au total j’ai remporté quatre médailles. Cette compétition m’a permis de me faire grandir dans mon approche de la magie, de rencontrer des personnes formidables, de mieux me connaître moi-même. Surtout cela m’a donné davantage confiance pour aller encore plus loin et tenter de nouvelles expériences !

Quels sont vos projets ?

Tom Le Magicien : J’aimerais écrire mon spectacle, d’une durée d’1h30, pour le jouer aux États-Unis.

Tom Le Magicien sur scène

Tom Le Magicien sur scène

Revue de la prestidigitation hollywood

Revue de la prestidigitation Tom le magicien

Revue de la prestidigitation Tom le magicien

, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Tom Le Magicien

Tom Le Magicien

Contact

Par E-mail, SMS ou téléphone, Tom a l’habitude de répondre rapidement aux demandes.

CONTACT